Le webzine de l'UlmSite Responsive Design 10 ans déjà

ULM Actualité

Le webzine de l' ULtraléger Motorisé

L’altiport de Corlier et le plaisir du vol en montagne

Par • 19 oct, 2012 • Catégorie: Balades en Ulm • Commentaires: 4 commentaires»

Alain et son Tecnam à CorlierSitué en bordure Ouest du massif du Bugey (Ain) à environ 800 mètres d’altitude, l’altiport de Corlier possède une piste de 300 mètres de long par 40 mètres de large avec une pente régulière de 15% environ.

Animé par l’Aéro-Club du Haut Bugey , l’altiport de Corlier est une destination toute trouvée pour ceux qui aiment pratiquer le vol montagne. Avec son club-house original ( une Caravelle…! ) l’aéro-club accueille avec convivialité les pilotes de passage. Chaque année , un rassemblement des pilotes de montagne est organisé début juillet et lors de son édition 2008, plus de 50 appareils ont rejoints le parking de l’altiport, belle performance pour garer toute cette flotte d’avions et d’ULM.

Attention cependant , si l’altiport de Corlier peut présenter un aspect facile , il reste un altiport avec ses particularités. Si le vol en montagne est pure passion , il est aussi exigeant sur le plan du pilotage et des connaissances aérologiques qui permettent de le pratiquer en sécurité. Rappelons qu’en France, il existe actuellement 7 altiports qui sont : Megève, L’ Alpe d’ Huez , Méribel , Corlier , Courchevel , la Motte Chalençon et un dans les Pyrénées, l’altiport de Peyresourde.

Cet art du pilotage spécifique et des connaissances approfondies sont imposés au pilote ‘avion” par une qualification Finale sur Corlierrèglementaire que les “anciens et pionniers du vol montagne” ont pensé sage d’instituer comme une garantie contre la tendance naturelle de l’homme à croire que tout est facile et sans efforts pour apprendre !

Le pilote ULM a la chance de ne pas voir s’imposer à lui toute la panoplie de qualifications parfois contraignantes comme le pilote avion. Il doit alors compenser ce qui ne lui est pas imposé par une attitude responsable qui consiste à faire le nécessaire pour acquérir volontairement ces compétences qu’exige le pilotage en montagne.

L’ AFPM ( association française des pilotes de montagne ) et la FFPLUM se sont unies et ont mis en commun leur expérience, leurs moyens pour proposer aux pilotes d’ULM la possibilité de voler en montagne en créant le Pôle National de Vol Montagne à Gap. Structure associative , le PNVM est un centre dédié au vol montagne et permet à tous d’acquérir les connaissances indispensables pour évoluer dans le milieu si grandiose mais si particulier de nos montagnes ! D’autre part, il existe une liste d’instructeurs ” Label Montagne ” qui peuvent vous aider à acquérir ces connaissances , ainsi que l’excellent manuel ” Technique du Vol et de l’atterrissage en montagne ” de Jean Pierre EBRARD ( site internet : www.flight-system.com ) .

Le club-house... ...une Caravelle ! A l'avant, superbe vue sur la valléeLe vol en montagne requiert de la méthode , de la rigueur , un sens de l’analyse , d’observation et de décision qui forment un tout : le pilote de montagne.

Tout comme on ne s’ improvise pas marin, on n’aborde pas les massifs montagneux des Alpes ou des Pyrénées avec l’esprit citadin.

Alain BLIEZ

 

 

 

 

Le Haut Bugey, Corlier en arrière planDépart de Corlier, face à la vallée

Share
Marqué comme: , , ,

est Rédacteur en chef du site ULM Actualité
Email à cet auteur | Tous les Articles par

4 commentaires »

  1. Bonjour Alain,

    J’ai été initié à l’hélicoptère extrême à Saint Moritz (Lama, B2) à l’occasion de la qualification “montagne” d’un de mes amis suisse. Je crois que cette qualification n’existe pas (plus) en France.

    Qu’en est-il des appareils de la nouvelle classe 6 dont sont on nous disait à l’époque de la gestation de la catégorie ULM-Hélico, qu’ils “seraient ULM ou ne seraient pas”, avant que des fantaisies ne viennent contredire cette belle profession de foi. Qu’en est-il donc 1) au plan réglementaire, 2) au plan de la raison, dont on sait qu’elle n’est pas la qualité la mieux partagée dans le monde aéronautique, sans parler de la sphère ULM.

    Unes expérience récente de quelques heures de vol hélico en montagne m’a convaincu de la difficulté de cette pratique.

    À te lire.

  2. Bonjour Sihanouk

    Merci pour ton commentaire sur le vol montagne. Concernant la Classe 6 ” Hélico Ulm ” , je ne suis pas compétent dans le domaine néanmoins la classe 6 existe maintenant dans le paysage ultra-léger français !

    A mon avis, comme pour les pilotes 3 axes ou de pendulaires, il n’y a pas de qualification particulière ” vol montagne hélico” , cela reste une démarche volontaire et responsable du pilote ” classe 6 ” de compléter ses connaissances pour aller évoluer dans le cadre majestueux mais O combien particulier des montagnes !

    Bons vols

  3. ATTENTION NOTAM valable du 1er décembre 2012 au 15 mars 2013 concernant l’altiport de Corlier :

    L’hiver s’installe et la piste de l’altiport est très humide, attendre 2 jours sans pluie pour tout mouvement le 3eme jour, limiter les tours de piste (2 max)

    Un NOTAM est actif du 01/12/2012 au 15/03/2013, il demande de prendre contact avec l’ACB au

    06 67 56 51 03, président,
    ou 06 80 14 44 15, secrétaire.

Laisser un Commentaire

Image CAPTCHA Ecouter le code ci-contre
Choisir une autre image CAPTCHA