FFPLUM Le doux chant des sirènes !…

CLIQUEZ SUR L’IMAGE !

Page Fédérale juin 2016

Share

5 Comments

  • GERARD dit :

    Effectivement nous pouvons choisir :
    La LIBERTE de voler sous 450 KG ou L’ESCLAVAGE sous 600 KG.

    Je préfère la LIBERTE, en pensant a DOMINIQUE qui s’est battu pour elle.

    Bonne journée a tous et bons vols !!!!!!

  • RAOUL dit :

    oui, Monsieur LOPEZ, vous avez raison, mais allez jusqu’au bout de votre raisonnement et confisquez l’appellation ULM à toute machine pesant à vide sur la balance, avec parachute, plus de 272,5 kg ( 472,5-80-80-40).
    Il ne faut pas occulter le fait que trop d’entre nous volent hors réglementation !
    Je sais que revenir sur la classe 6 et éliminer de la classe ULM beaucoup de 3 axes rapides, c’est pas facile !!!!

  • rki dit :

    Gérard
    Et pourquoi pas les deux les 450kg avec un régime libre et les 600kg un peu plus stricte ?!
    Ou nous gardons les 450/472,5kg en ULM et les Fédérations Européennes mettent la pression sur EASA pour faciliter considérablement les E-LSA comparable au LSA ricain?!
    Moi je préfère la solution# 2.

  • Cognac dit :

    La catégorie des ULM à 600 kg serait une autre catégorie qui existerait à côté de la catégorie des 450 kg (comme au Canada qui a des ULM “évolués” et des ULM tout court).
    Pourquoi ne voulez-vous pas voir exister une autre catégorie ? Le plaisir des autres vous deplait ?
    Si cette nouvelle catégorie était victime des réglementations des avions ce serait SON problème mais pas celui des moins de 450 kg.
    Cela dit, je suis contre cette masse trop élevée de 600 kg. Il faut réserver cette masse aux LSA européens dont la législation serait une copie de l’américaine.
    Cette seconde catégorie d’ULM pourrait être de masse avoisinant les 500 kg au décollage.

    • Bonjour Cognac,

      La simple raison qu'”ils” ne veulent pas d’autres catégories (“ils” ce sont ceux qui voudraient voir la masse des Ulms augmenter à 600 kg) vient du fait que l’Ulm est peu réglementé alors qu’une autre catégorie le serait beaucoup plus… Le cas en effet de l’Ulm “évolué” à 600 kg au Canada, pour voler sur ce type de machine il faut un CDN comme pour les avions en plus de certaines certifications…
      Personne n’est contre une catégorie intermédiaire entre l’Ulm et l’Avion, mais, nous sommes contre la volonté d’augmenter la masse des Ulms parce qu’il est clair que ce serait au détriment de nos règles actuelles. Ce qui s’est passé dans les autres Etats (US, Canada et UK) le démontre parfaitement !

      Daniel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*