Le webzine de l'UlmSite Responsive Design 10 ans déjà

ULM Actualité

Le webzine de l' ULtraléger Motorisé

L’intelligence du pilote par Jean Gabriel CHARRIER

Par • 24 jan, 2012 • Catégorie: News • Commentaires: 2 commentaires»

L' intelligence du pilote "Faire face" par Jean-Gabriel CHARRIERPourquoi certains pilotes rencontrent moins de situations dangereuses que d’autres et pourquoi ces mêmes pilotes commettent-ils beaucoup moins d’erreurs ? C’est parce qu’ils savent prendre les bonnes décisions, qu’ils soient expérimentés ou non. Mais pour un pilote prendre de bonnes décisions n’est pas inné, cela s’apprend.

Connaître ses ressources et savoir les mobiliser de la meilleure mannière qui soit, afin de prendre les bonnes décisions, celles qui permettent de voler en sécurité, cela s’appelle l’intelligence du pilote.

Un livre sur la performance du pilote

Pas à pas, méthodiquement, vous allez découvrir quelles sont ces ressources, comment elles interagissent entre elles et comment les combiner intelligemment pour améliorer vos Qualités d’Aviateur.

De nombreuses situations vécues vous aideront à vous approprier sans difficulté le contenu de cet ouvrage.

Ce livre est également un outil indispensable de compréhension et de verbalisation pour tous les Instructeurs. Il s’appuie sur les connaissances et les concepts utilisés par le milieu aéronautique à travers le monde.

Jean Gabriel CHARRIERJean Gabriel CHARRIER a consacré l’essentiel de son activité de pilote à l’instruction, du vol à voile aux avions de ligne. Son intérêt pour la performance du pilote se concrétise par un Diplôme Universitaire avec un mémoire sur les compétences cognitives du pilote. il totalise 13000 heures de vol.

C’est un livre que j’ai littéralement dévoré, Jean Gabriel a su trouver les mots justes pour faire passer le courant… Et ça marche! C’est une mine d’informations sur le comportement humain, ses excès et ses limites, se connaître soit même, savoir évaluer nos ressources et nos vulnérabilités, ajoutés à la perception des risques, ce sont les clés qui permettent d’éviter l’erreur de jugement, omniprésent dans notre pratique !

Je citerais un passage de l’avant propos du livre qui m’a interpellé: “Vous possédez votre propre domaine de vol à l’intérieur duquel vous pouvez évoluer en sécurité, si vous en sortez vous devenez vulnérable. La plupart des problèmes surviennent quand l’exigence de la situation dépasse vos capacités de pilote.

Ce livre permet de mieux comprendre les facteurs humains par des connaissances précises et devrait être sur toutes les tables de nuit de tous pilotes !

Daniel MENGONI (ULM Actualité)

 

Mental Pilote

Commander votre livre ici

Sommaire du livre

.

L’Engagement du Pilote

„ La culture de la sécurité
„ La pression extérieure
„ L’attitude
„ La communication
„ Le stress
„ Le fonctionnement mental
„ La vigilance
„ La motivation
„ Les intentions
„ La santé

La Gestion des Risques

„ La conscience de la situation
„ La prise de décision
„ La gestion des menaces
„ La conduite du vol

La Gestion de la Machine

 Les systèmes
„ Les procédures
„ Les automatismes
„ Le pilotage

Analyse des Vols

Le vol de Georges

En Pratique

 Votre premier vol
„ Votre premier vol en solo
„ Le mauvais temps
„ La première fois
„ Et si
„ L’auto débriefing
„ Toujours bon à savoir

Share
Marqué comme: , , , , , ,

est Administrateur du site ULM Actualité Directeur de la publication
Email à cet auteur | Tous les Articles par

2 commentaires »

  1. Mon opinion, un peu crue certainement: Un pilote d’avion ne pilote pas; Il passe en pilote automatique au plus vite, et le reste du vol se passe à coder ou décoder des messages VHF en fonction de son itinéraire. Des centaines d’heures de vol sur un avion de ligne ne vaudront jamais les mêmes centaines d’heures dans un ULM, passées à piloter d’instinct et modifier son itinéraire à tout moment en fonction de sa curiosité d’homme libre, se poser dans un mouchoir de pissenlits, sauter un col ou faire un bout de chemin avec des oies sauvages. On comprend qu’il faille ce genre de bouquin pour garder l’intelligence en éveil de ces pilotes de VHF, prisonniers du bitume et de leurs codes, qui ne regardent même plus au-delà de leur pare-brise. Nous, on s’en fout: quand quelque chose ne colle pas, on regarde, on se pose.

  2. Bonjour,
    Je crois surtout qu’il y a de multiples façons de voler: ULM, avion de chasse, aviation légère, parapente, deltaplane, pendulaire, planeur, A380, hélicoptère, paramoteur, hydravion, giro etc…Je pense aussi que dans ton explication tout à fait pertinente tu oublies qu’un pilote de ligne en a fait son métier alors qu’un ULM est là pour son plaisir et non l’inverse n’est ce pas ?
    Il y a déjà 30 ans un pilote de ligne privée me disait qu’à l’instar d’un drone ou un missile de croisère volant à 50m de haut à 800 km/h en automatique on pourrait très bien aujourd’hui je le cite (il y a donc 30 ans) faire voler un 747 sans pilote: tout en automatique. Mais voilà la présence de l’homme est utile et nécessaire ne serait cee que parce que la présence de l’homme est rassurante et obligatoire pour les procédures générales actuelles du monde aérien. Pourquoi pas supprimer aussi les hôtesses ? Mince quand même on perdrait du pas yu38si mal que ça non ?…
    Bons vols – Nynjazen

Laisser un Commentaire

Image CAPTCHA Ecouter le code ci-contre
Choisir une autre image CAPTCHA