Le webzine de l'UlmSite Responsive Design 10 ans déjà

ULM Actualité

Le webzine de l' ULtraléger Motorisé

ULM 2015, la croisée des chemins…

Par • 13 déc, 2015 • Catégorie: Edito • Commentaires: Un commentaire»

Alain et son Technam à CorlierNous arrivons au terme de l’année 2015 qui  sera certainement un excellent millésime pour les vins de notre belle France, sera également une triste année pour l’ULM français.

Bien évidemment nous avons tous en mémoire la disparition de Dominique Méreuze qui aura été un grand serviteur de la cause ULM, et nous lui devons beaucoup. Que son souvenir reste longtemps gravé dans les esprits. Dans son dernier éditorial, Pierre Henri Lopez qui a repris le flambeau de Président l’indique bien et si la reprise des dossiers a été complexe, le comité directeur de la FFPLUM a tenu le choc et a poursuivi la cap. Nous les remercions même si parfois ils ont dû traverser quelques turbulences….

L’année 2015 aura été malheureusement une triste année pour le nombre d’accidents mortels très élevés. Une année noire ! Combien de fois nous nous sommes tous fait la réflexion en lisant les médias «encore un, mais ce n’est pas possible… !»

Combien de fois, avons-nous lu que l’ULM avait pris feu à l’impact au sol ? De mon temps cela n’arrivait pratiquement pas diront les anciens pilotes d’ULM.

Combien de fois avons-nous pas compris les raisons de certains accidents ? «ils se sont pris une ligne électrique» ou «le pilote volait à très basse altitude sur une forêt» ! Est-ce que c’est l’ULM qui est en cause dans ces accidents ?

Effectivement, les statistiques 2015 ne seront pas en faveur de l’ULM, mais est-ce l’ULM qui est responsable du comportement de son pilote ? Je vois d’ici certains détracteurs qui vont s’empresser de faire la morale ou de prodiguer leurs remèdes : renforcer ceci ou cela, obliger ceci ou cela etc…

Alain paramoteurCombien d’accidents mortels chaque année en montagne ? une moyenne de 57 morts. Est- ce que l’on remet en cause les guides de haute montagne et leur formation ?

Combien d’accidents mortels sur les routes ?  Fin octobre, on a constaté une augmentation de 25 morts par rapport à octobre 2014 porte à 2% la tendance à la hausse de la mortalité routière sur les dix premiers mois de 2015 (2.874 morts), comparé à la même période de l’année précédente (2.818).

Est-ce que l’on remet en cause les moniteurs d’auto-écoles et leur formation ?

Je pense que cette année 2015 doit tous nous faire réfléchir sur notre pratique quotidienne de l’ULM, les six classes comprises ! Chaque pilote est responsable, c’est là-dessus que reposent les bases de l’ULM.

Une fédération telle que la FFPLUM, c’est avant tout une équipe qui représente le mouvement et ses pratiquants dans sa globalité mais attention à ne pas tomber dans certains pièges… car faire cohabiter des passionnés, des animateurs bénévoles d’associations avec des professionnels dont les intérêts ne sont pas forcements identiques, cela relève de l’exercice d’équilibriste !

Le mouvement  ULM est à la croisée des chemins, espérons qu’il restera soudé en ayant une seule ligne de conduite : poursuivre les idées et le travail de Dominique qui avait su faire vivre et prospérer les 6 classes de la grande famille ULM.  Bons vols en 2016 sous la drapeau bleu blanc rouge de la FFPLUM !

 

Alain BLIEZ

Share
Marqué comme: , ,

est Rédacteur en chef du site ULM Actualité
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Un commentaire »

  1. Bjr,

    Le nombre de tués en ULM cette année est presque le double des années précédentes: 38 semble t’il et sauf erreur. Il en a été question sur plusieurs sites et forum confrères dont l’un les reprend un à un officieusement je crois pour les causes. Au nombre de celles ci (ce qui reste peut être à confirmer aussi), la plupart seraient donc dues à des fautes humaines. Par exemple et étonnamment une reprise du vol après une période d’arrêt importante sans reprise en main, ou bien une “pré vol” absente etc.
    Contre ce qui est craint au fond: Ce n’est pas pour autant qu’une quelconque instance française ou européenne doive se mettre à faire une fixation là dessus dans un dessein éventuel futur de justification vers une prise de contrôle car notre mouvement de 15 000 pilotes n’ accuse qu’un taux “mortel” de seulement 0,002% cette année. Par ailleurs je gage que la plus grande majorité des pilotes ULM sont des gens sérieux et c’est la meilleure façon de maintenir cette fabuleuse possibilité d’un système déclaratif responsable unique. Notre règlementation allégée et souple est suffisamment extraordinaire administrativement pour qu’en reconnaissance chacun redouble de vigilance pour la préserver. N’est il pas ?
    Nynjazen

Laisser un Commentaire

Image CAPTCHA Ecouter le code ci-contre
Choisir une autre image CAPTCHA