Le webzine de l'UlmSite Responsive Design 10 ans déjà

ULM Actualité

Le webzine de l' ULtraléger Motorisé

Ulm Sirocco NG-115 …la Nouvelle Génération !

Par • 2 jan, 2014 • Catégorie: News • Commentaires: 7 commentaires»

Sirocco NGDès les premières heures de l’ULM, une société dénommée AVIASUD fondée par MM. François Goethals et Bernard d’Otreppe a connu le succès avec la fabrication de l’ULM 3 axes Libellule conçue par Bernard Broc.
L’appareil était fabriqué à la cadence de 3 par mois et a été remplacée en Novembre 1981 par le Sirocco , dont le 1re vol du prototype date du 28 Juillet 1982. Il a été produit à partir de janvier 1983. De nombreuses améliorations avaient été réalisées notamment en dotant le Sirocco du profil d’aile TK315 de l’américain Paul McReady. Le monoplace Sirocco a remporté pas mal de succès notamment avec le Grand prix de France en 1983 et le 1er Tour du Monde en ULM effectué entre septembre 1984 et mars 1987 par Patrice Franceschi , tour du monde en 909 jours , 36.000 km et environ 600 heures de vol.
A partir de 1989, le Sirocco fut produit sous licence par la société belge Aériane et plus de 200 appareils furent produits.
Mais l’histoire continue car depuis Avril 2007 , une entreprise située tout près de l’aéroport d’Amsterdam , AC Light Aircraft ( ACLA ) a racheté les droits afin deSirocco NG 115 produire à nouveau le monoplace Sirocco.
Depuis l’entreprise ACLA a travaillé sur une version nouvelle génération du fameux monoplace d’origine et propose le Sirocco NG-115 fabriqué avec des matériaux composites modernes. Cette version NG-115 est réalisée en compliance avec la certification British Civil Airworthiness Requirements-section S ( Small Light Aeroplanes- CAP 482 ) et Deutsche Flugsicherung LTF-L.
Motorisé avec un moteur 4 temps bicylindres Parazoom Briggs & Straton de 33 Cv ( 627 cc) allumage électronique et un réducteur 2,36 :1 , le Sirocco NG est démontable pour simplifier son stockage ou son transport routier sur remorque. Une hélice propulsive tripale Hélix H40F à pas fixe de 1,40 m de diamètre vient compléter l’ensemble du GMP. Le fuselage est semi-monocoque en matériaux composites. Sa structure est donnée pour une durée de vie de 6000 heures de vol ou 30 ans, première butée atteinte, avec une grande visite de révision au terme de 10 ans ou 3000 heures de vols.
Le Sirocco NG est équipé de 2 ailes construites en composites ( carbone / époxy / Kevlar ) entoilées d’un revêtement polyester Oratex ainsi que les surfaces mobiles également en carbone.
Avec son poids à vide équipé de 120 kg , la masse maxi autorisée au décollage est de 250 kg. C’est un vrai ULM ! Coté performances , le Sirocco NG croise aux environs de 100 km/h pour une VNE à 140 km/h et sa vitesse de décrochage est annoncée à 55 km/heure.
Au dernier tarif, le Sirocco NG est proposé , prêt à voler au prix de 22.800 euros HT ( instruments de base inclus ) ou en kit au prix de 14.500 euros HT sans instrument ni moteur.

FICHE TECHNIQUE:

  • Envergure : 9,08 m
  • Longueur : 5,80 m
  • Hauteur maxi : 2,13 m
  • Largeur cabine : 0,64 m
  • Profil aile : NASH-SIR05-16F18
  • Surface alaire : 12,35 m2
  • Corde moyenne : 1,36 m
  • Poids à vide : 120 kg
  • Poids maxi : 250 kg

Site internet : www.acla.eu contact : cornet@acla.eu

Alain BLIEZ

Aile tout carbone

Aile tout carbone

Aile en test de charge

Aile en test de charge

Kit du Sirocco

Kit du Sirocco

Production du Sirocco

Production du Sirocco

Test de charge fuselage

Test de charge fuselage

Sirocco Ulm

Sirocco Ulm

Sirocco NG jaune

Sirocco NG 115 livrée jaune

Le moteur du Sirocco NG

Le moteur du Sirocco NG

Sirocco Montagne

Le premier Sirocco 1981

Sirocco Montagne

Le premier Sirocco de 1981, le haubanage par câbles et double mat ont disparu aujourd’hui

Share
Marqué comme: , , ,

est Rédacteur en chef du site ULM Actualité
Email à cet auteur | Tous les Articles par

7 commentaires »

  1. bonjour j’ais eut une libellule ancetre du sirico tres belle machine.

  2. Salut Alain, a propos de la Libellule (celle de Broc), je me souviens des vols que nous avons faits à Vienne en 82, c’était
    “exotique”, mais marrant. Cette pauvre Libellule en vit de “dures”, avec Marc(atterro sur le Montverdun) et Paul
    (atterro “brutal” sur le taxiway de Bron). Mais c’était le bon temps, celui de l’ARAPLUM … Amitiés. Marius Quenet.

  3. Bonjour Marius,

    Effectivement c’était le bon temps des débuts de l’ultra léger…loin des clones d’avions que sont devenus nos appareils modernes ! Bien amicalement, Alain

  4. bonjour
    je me pose la question :poids maxi 250kg..pourquoi du a la puissance moteur ou structurelle ?
    merci
    jean

  5. Bonjour jean,

    Contrairement à la réglementation ULM où le poids maxi au décollage pour un monoplace ne doit pas excéder 300 kg, les règlements US, Anglais et Allemands adoptent une réglementation FAR PART 103 où la masse maxi au décollage ne doit pas excéder 250 kg. Limitation de motorisation, capacité de carburant et vitesse de décrochage de 55 km/h.

    Avec la PART 103 il n’y a pas d’obligation de Brevet de pilote, elle entre dans la catégorie “Vol libre”.

    ATTENTION !!! Vous allez dire : -”Voilà une formule au top !” Les US et Anglais ont considéré toutes les autres machines de plus de 250 kg et moins de 600 kg LSA ! L’ULM a donc disparu dans ces pays qui ont adopté la PART 103 ! Elle est toujours top cette formule ? Tous les propriétaires de machines comme un SKYRANGER par exemple, volent aux US en infraction puisque pour les piloter il faut être détenteur d’un Brevet LSA ou PPL ! Ce sont la majorité des pilotes ULM américains qui ont subi de plein fouet les foudres de cette réglementation avec l’obligation de “repasser” une Licence de pilote pour être en règle, ou vendre leurs machines !

    Revenons à ta question, il va de soit qu’un constructeur ne peut limiter son marché aux seuls pilotes Français et qui plus est, en monoplace. Le marché serait vraiment un marché de niche ! Il est donc de leur intérêt commercial de se limiter à la PRAT 103. Partant du vieil adage : “Qui peut le plus, peut le moins…” Le Scirocco entre parfaitement dans la réglementation monoplace ULM de tous les autres pays européens.

    Merci pour ta remarque éloquente jean, elle ne t’as pas échappée…

    Bons vols

    Daniel

  6. Bonjour, Sur une photo “test de charge du fuselage” on repère un moteur avec un magnifique échappement inox, peut on me dire quel moteur ? quel est la puissance maxi sur le sirocoo ? et le poids maxi autorisé ?
    Le sirocoo est pour moi, l’un des plus beaux ! Bravo !
    Peut être un manque d’aérodynamisme pour le moteur

  7. Bonjour Momo,

    C’est un moteur 4 temps bicylindres Parazoom Briggs & Straton de 33 Cv ( 627 cc) C’est dans l’article… Sur la photo du test de charge il a un cache culbuteurs Bleu et sur d’autres jaune. Il est vrai qu’avec ce beau pot inox cela laisse supposer une autre motorisation.
    Tout est dans l’article (poids à vide, en vol etc…)
    Malheureusement la société ACLA a déposé le bilan dernièrement, la conjoncture actuelle ne leur permettait pas de telles prestations pour un monoplace… Dommage !
    (voir article ici…)

    Bons vols
    Daniel

Laisser un Commentaire

Image CAPTCHA Ecouter le code ci-contre
Choisir une autre image CAPTCHA