Le webzine de l'UlmSite Responsive Design 10 ans déjà

ULM Actualité

Le webzine de l' ULtraléger Motorisé

VOL D’UN HELICO-ULM ANGEL !

Par • 21 mar, 2013 • Catégorie: News • Commentaires: Un commentaire»

Un hélicoptère-ULM « ANGEL » a été volé sur l’aérodrome de Montélimar dans le hangar de PLANET-GYROS vraisemblablement le lundi 25 février. Il avait été livré depuis l’Italie par son propriétaire précédent quelques jours auparavant. Alain COUDEYRAS en avait fait l’acquisition était en cours de formation avec Jean-Paul AGIER, Instructeur classe VI installé sur la plate-forme de Montélimar au sein de ULM ESPACE AERIEN.

La presse s’est faite l’écho d’une identification en Isère qui s’est révélée erronée, l’appareil ayant été confondu avec un KOMPRESS « grand-frère » biplace de l’ANGEL Deux personnes néanmoins affirment l’avoir vu à basse-altitude le jeudi 28 février dans la région de Vilette-de-vienne à une centaine de kilomètres de Montélimar où il aurait atterri près d’un stade. Depuis, Alain COUDEYRAS est sans nouvelles de son appareil et toutes les hypothèses sont ouvertes. La gendarmerie a été saisie de même que la gendarmerie des transports aériens (GTA) qui pourrait légitimement s’inquiéter de la présence d’un aéronef volé dans une région sensible à ce type de risque du fait de la présence de centrales nucléaires ou de prisons…

L’ANGEL est un appareil très recherché et il en existe très peu en France. Certains sont équipés d’un moteur Rotax 582, deux-temps à double allumage d’une puissance de 63 CV. Ceux-ci sont éligibles à la nouvelle classe 6 hélicoptères-ulm française créée en février 2012. D’autres accueillent des moteur quatre temps plus puissants (Rotax 912 S). Il n’en existe qu’un en France, immatriculé en CNSK.

A ce stade, plusieurs pistes peuvent être évoquées :

• L’ appareil a été volé pour être utilisé en l’état en France, il n’a aucune chance de passer inaperçu car la communauté aéronautique française en général et celle de l’ULM en particulier est solidaire. Il sera forcément vu (et entendu).
• Il peut avoir tenté un utilisateur peu ou pas averti qui l’a déjà endommagé car on ne s’improvise pas pilote d’hélicoptère a fortiori ultra-léger. Alain COUDEYRAS n’exclut pas qu’il puisse être accidenté et caché dans une grange aux alentours de Vilette-de-vienne cat l’atterrissage observé pourrait être lié à un problème de manque de carburant.
• L’appareil a été exporté et se trouve à l’étranger où Il pourrait intéresser des propriétaires d’ANGEL en mal de pièces de rechange. il serait alors beaucoup plus difficile de le localiser.

Quoiqu’il en soit, beaucoup de zones d’ombre subsistent car les voleurs étaient informés de la présence de cette machine dans le hangar qui l’abritait et peut-être de l’absence de son propriétaire, en vacances à l’étranger pour quelques jours. Il aurait été vu le lundi 25 février quittant l’aérodrome sur une remorque. Les roues de manœuvre ont été volées en même temps mais pas le porte-pales destinés à sécuriser le rotor principal pendant le transport en remorque.

Pilotes de tous poils, Avion, ULM, Classe 6 unissez vos efforts pour aider Alain et Robin COUDEYRAS à retrouver la machine de leur . Alain s’engage à retirer sa plainte en cas d’issue favorable dans les recherches.

Vous qui avez peut-être aperçu un hélicoptère sur une remorque après le 25 février, à une station service, à un péage autoroutier, au bord d’un chemin creux ou tout simplement en vol, si vous disposez d’information, vous êtes invités à contacter Alain COUDEYRAS au 06 12 09 72 12. Alain, la communauté aéronautique et la gendarmerie vous en seront gré.

 

D.C.

Share
Marqué comme: , , ,

est correspondant du site ULM Actualité
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Laisser un Commentaire

Image CAPTCHA Ecouter le code ci-contre
Choisir une autre image CAPTCHA